Appel à contribuer à deux projets innovants

Des élèves de l’ENSTA Paristech, option Génie Maritime, et organisés dans la filière KITE (Knowledge, Innovation, Technology, Entreprenariat) développent deux projets Innovants:

 

-        Un voilier de 6,5 m à foils pour participer à la mini-transat de 2017

-        Un drone marin à foils pour la surveillance des côtes.

 

Pour ce faire ils ont besoin de tous les concours possibles : technique, marketing, préparation, financement, etc….

 

Il vous sera possible de rencontrer les créateurs à la journée de l’entreprenariat technologique du 19 Novembre à 14 h organisée à l’ENSTA Paristech Par l’ENSTA, PEIPS ( Pôle Entreprenariat et Innovation de Paris Saclay) et nous-mêmes.

 

 


 

Projet Mini Transat DeEPS 6.50:

 

Tous les 2 ans, 80 concurrents prennent le départ de la Mini Transat, en solitaire sur des voiliers de 6.50m.

 

A partir de 2016 l’utilisation de foils est autorisée.

 

Le projet, mené par des élèves de l’ENSTA (option Génie Maritime) est de réaliser un prototype avec un couplage foils/carène optimisé pour les conditions de navigation au large, pour la course de 2017.

 

Un des participants a déjà, effectué une mini-transat et propose de courrir en 2017 avec ce prototype.

La navigation au large implique des problématiques encore mal résolues comme la stabilité du bateau en vol, ou encore le comportement dans la houle, mais Le foil est définitivement de retour sur scène apportant un fort dynamisme en ingénierie navale.

 

De solides soutiens pour avancer rapidement seront la clé du succès. C’est aussi une forte opportunité pour représenter la toute nouvelle Université Paris Saclay sur la scène de la course au large et marquer à nouveau les esprits après le catamaran Techniques Avancées vainqueur du record du monde de vitesse en 1997. En résumé il s’agit donc de créer l’innovation dans un contexte à forte valeur ajoutée technologique et commercialement ouvert et dynamique.


 

Le projet MANTA :

 

Un nouveau groupe d’élèves ENSTA du Master Génie Maritime reprend le projet de l’ancienne promo, a priori en le dédiant sur la surveillance et la cartographie côtière. L’ambition est de concevoir un navire sans pilote, ou drone marin de surface doté d’hydrofoils qui le feront “voler” au-dessus de l’eau.

Un premier prototype à l’échelle 1/10 a été réalisé : drone à 4 foils permettant une stabilité passive en roulis et tangage.

 

Le prototype de MANTA pourrait devenir un véritable laboratoire flottant :

- Algorithme de SLAM pour un drone marin équipé d’une caméra.

- Propulsion et manœuvrabilité d’un bateau à hydrofoils

- Création d’un outil d’optimisation des foils

- Travail sur la réduction du poids du navire avec utilisation de matériaux composites.

- Étude de marché sur les drones

Publié par , le 09/11/2015

Commenter cette actualité

Aucun commentaire sur cette actualité